18 janvier 2006

Heil Bibendum

Monsieur Michelin c’est mon autre ami facho. Monsieur Michelin, tout comme Madame L’Oréal, celle qui dit qu’elle le vaut bien mais c’est même pas vrai, sont deux ardents défenseurs de l’extrême droite française depuis l’époque du front Populaire.

Mais monsieur Michelin a aussi inventé un pneu pompeusement appelé « le Désert ».

Ce pneu blindé de multiples carcasses radiales, après avoir traversé le Tanezrouft dégonflé puis les cailloux du nord Mali, après s’être tapé des milliers de kilomètres de goudron troué et bien ce pneu-là ; il n’a jamais crevé et il arbore toujours fièrement ses tablettes de chocolat.

Je n’en dirai pas autant de son petit frère du même nom qui chausse la roue avant…là ,le portrait n’est plus aussi reluisant et pour la prochaine, même s’il n’a crevé qu’une seule

 fois, je crois que je serai implacablement infidèle. Les une après les autres les tétines se sont arrachées, incapables d’assumer le poids de la monture. Après tout, c’est normal quoi, merde, on ne peut pas réussir une monte complète, quand on a quelque chose de pourri en soi…

Heureusement, quand je suis passé à la palmeraie d’Okumu, Olivier m’a filé un Pirelli presque neuf mais de là que j’apprenne que monsieur Pirelli est pote avec Berlusconi, il faut que je me méfie…je vais peut-être finir par monter des pneus l’Oréal …

Sinon, tant qu’on est au rayon technique, chapeau aussi à l’embrayage en céramique sans lequel le sable et la boue auraient depuis longtemps eu raison d’un embrayage normal…

Mais tout ça, c’est des histoires de spécialistes…Faîtes de beau rêves…

heil_bibendum

 

Posté par ptiluc à 20:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Heil Bibendum

Nouveau commentaire