23 novembre 2005

Ouargla, un peu plus loin...

Nefta c’est l’oasis suivante. Elle a l’avantage d’être plus proche de la frontière et moins envahie de touristes. A l’entrée, il y a l’hôtel conseillé par mon bouquin fermé et en ruines depuis plus de dix ans ; C’est con les vieux guides, déjà que les récents se démodent très vite alors, un de quatre vingt sept, évidemment, ça ne peut être que d’une fiabilité un peu branlante ! Ici, il n’y a pas cette enfilade d’Holidays Inns et de Palm Beachs avec vue sur le Chott el Jerid, la grande plaine qui a du être un lac du temps de la guerre... [Lire la suite]
Posté par ptiluc à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]